Épinal


Blason : De gueules à la tour crénelée de quatre pièces d’argent, maçonnée et ajourée de sable, accostée de deux fleurs de lys d’or.


Description Historique

Au Xème siècle,  le domaine d’Épinal, nommé alors Spinal ou Espinal, est la propriété des évêques de Metz. Thierry 1er (dit « De Hamelant ») y aurait alors fait construire un marché, un monastère, ainsi qu’un château en bois sur l’éperon qui domine la ville.

Pendant tout le moyen âge, la ville prospère et s’agrandit, grâce notamment au commerce et à la présence des reliques de Saint Goery, prétendues miraculeuses.

 

Au XIIIème siècle, la cité se dote d’une grande enceinte fortifiée et d’un château en pierre. La ville devient alors un important centre économique dans toute la Lorraine.

A cette époque, les moniales abandonnent progressivement la règle bénédictine et se constituent, suivant le modèle de Remiremont, en chapitre de Dames nobles chanoinesses.

Il s’agit d’un ordre religieux de femmes issues de la noblesse. Aujourd’hui, le quartier du chapitre prend place à l’emplacement de ce couvent.

 

Au XVIIème siècle, Épinal connait les heures les plus sombres de son histoire avec la guerre de Trente ans ainsi que les guerres de Louis XIV. Aux combats meurtriers s’ajoutent les maladies et les famines. En 1670, Louis XIV décide de raser le château et les fortifications d’Épinal.

 

Après la guerre de 1870, Épinal devient une place forte, une ville de garnison et s’entoure d’une ceinture fortifiée.  

Si la première guerre mondiale ne passe pas par Épinal, la seconde guerre mondiale cause de grandes destructions. Les combats du 19 juin 1940, les bombardements américains de mai 1944 ainsi que les combats de la libération ravagent notamment les quartiers de la gare et de Rualménil qui sont reconstruits dans les années 50.


Monuments / Patrimoine

Centre historique

Découvrez le centre ancien d’Épinal et ses monuments : la Place des Vosges, les vestiges des murailles de l’enceinte fortifiée, le quartier du chapitre, la maison du Bailli…

 

Imagerie d’Épinal

Unique au monde et classée Monument Historique, l’Imagerie d’Épinal est une entreprise artisanale qui perpétue les techniques d’impressions anciennes. La production est présente en boutique, où images anciennes et contemporaines sont exposées à la vente.

 

Musée de l’Image

Situé juste à côté de l’Imagerie d’Épinal, le Musée de l’Image gère aujourd’hui la plus importante collection d'images populaires françaises et étrangères (110 000) du 17ème siècle à nos jours. Le musée expose et conserve également des œuvres d’artistes contemporains, en connivence…

 

Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain

Le Musée départemental allie et confronte de remarquables collections de peintures classiques, où brillent les tableaux de Georges de la Tour et de Rembrandt, avec d’exceptionnelles œuvres d’art contemporain. Les sections archéologiques et ethnographiques illustrent le passé historique et artistique du département des Vosges.

 

Musée du Chapitre

Le musée du Chapitre réunit une étonnante maquette représentant Épinal au XVIIème siècle, des vestiges archéologiques et des documents iconographiques résumant les quatre derniers siècles de l’histoire d’Épinal ainsi que de la vie des chanoinesses du Chapitre Saint Goëry.

 

Basilique Saint Maurice

Superbe édifice datant du XIème siècle puis remanié au XIIIème siècle, la Basilique Saint Maurice mêle les styles rhénan, bourguignon et champenois dans une architecture en grès rose des Vosges.

 

Tour Chinoise

Cette tour remarquable, construite en style chinois au début du XIXème siècle par Christophe Doublat, abrite un escalier à vis qui permet d’accéder au parc du Château.

 

Eglise Notre Dame

Classée Monument Historique depuis 2011, l’église Notre Dame au Cierge est un témoin de l’art sacré des années 1950 en France. A découvrir, son architecture contemporaine, son mobilier artistique et surtout sa grande verrière de 180 m2, œuvre de Gabriel Loire.

 

Parc du Château

Au détour de sentiers sinueux, accédez au Parc du Château, qui abrite les anciennes ruines de château fort médiéval, mais également un jardin à l’anglaise du XIXème siècle, un parc animalier et une zone de loisirs pour les enfants.

 

Port de plaisance

Le port de plaisance peut accueillir les plaisanciers tout au long de l’année. Vaste espace vert à découvrir  C’est également le point de départ de la véloroute, qui longe le canal des Vosges.


Nicolas Bellot - Epinal en 1626 / Collection Musée de l'Image
Nicolas Bellot - Epinal en 1626 / Collection Musée de l'Image