Harsault

Nom des habitants : Harsalcien, Harsalcienne

 

Altitude : 380 mètres


Description Historique

Harsault est habitée dès la préhistoire comme en témoignent les nombreux outils préhistoriques découverts sur les lieux et dans la région.

 

Sous l’Empire Romain, Harsault est traversée par une voie romaine reliant Luxeuil à Chaumont, dont le tracé est toujours utilisé aujourd’hui.

 

Deux stèles gallo-romaines ont été retrouvées à Thunimont (hameau dépendant de la commune d'Harsault). Elles montrent un personnage muni d'un arc et/ou de flèches, qui pourrait représenter le dieu chasseur et forestier Vosegus Silvestris, adoré par les Romains. Elles sont aujourd'hui exposées au Musée Départemental des Vosges à Epinal.

 

Harsault dépendait jadis du diocèse de Besançon. Le village était donc franc-comtois. Son église, d’ailleurs, l’église Saint-Gengoult avec son clocher en forme de bulbe, témoigne de cette origine. Ce n’est qu’à partir de 1802 qu’il est rattaché au canton de Bains-les-Bains et devient donc lorrain.

 

 

Au XIXème siècle, l’activité féculière de la pomme de terre est florissante. La fécule permet en effet l’apprêt des tissus produits par l’industrie textile dans toute la région des Vosges.


Légende, tradition ou personnage remarquable

 

« Les Nains des Vosges » 

 

René (1.10 m) et Roger (0.97 m), habitants de Harsault, ont eu une certaine renommée au début du XXème siècle grâce à leur taille. 


Monuments / Patrimoine

 

L’église Saint Gengoult 

 

 Son clocher à bulbe aux tuiles émaillées donne toute sa splendeur et son unicité au village. Un tel clocher n’est pas courant pour les Vosges. Il témoigne de ses origines franc-comtoises. 


Le pont tournant sur le Canal 

 

Cet ouvrage remarquable a été construit en 1880, en même temps que la totalité du Canal. Il a été rénové et remis en service récemment.

 


La féculerie du Moulin Gentrey 

 

 Le Moulin Gentrey a été transformé en écomusée sur la fabrication artisanale de fécule de pomme de terre : l’activité principale du village au XIXème siècle.